logo-diocese-naterre

Chers frères et sœurs du diocèse de Nanterre,
Chers amis des Hauts-de-Seine,

Pâques n’est pas un poisson d’avril, au sens courant du terme ! Non seulement parce que nous célébrons cette année la résurrection du Christ le 4 avril mais surtout parce que nous croyons que le Christ, mort sur la croix, en portant tous les péchés et toutes les souffrances du monde, est bel et bien ressuscité. Comme aiment à le proclamer les chrétiens depuis l’Antiquité le jour de Pâques : « Il est vraiment ressuscité ! ».

Le poisson a constitué le premier signe de reconnaissance des chrétiens, car les initiales du mot « poisson » en grec, « ichtus », signifient Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur. Il est possible que l’origine des « poissons d’avril » ne soient pas des blagues de potaches mais bien la célébration pascale du Christ ressuscité. Quant aux poissons en chocolat, qui feront les délices des petits et des grands avec les œufs de Pâques, ils constituent sans le savoir un témoignage rendu au Christ, Sauveur de toute l’humanité par la puissance et la persévérance de son amour.

Tant de réalités pourraient nous dissuader de reconnaître la vérité de la Résurrection : les violences et les souffrances du monde, cette crise sanitaire interminable, les atteintes insupportables portées à la dignité et l’intégrité humaines parfois même par des membres de l’Eglise. Mais, dans le Christ ressuscité, nous croyons que la mort, la souffrance et le mensonge n’auront pas le dernier mot.

Les aléas du couvre-feu font que, cette année, beaucoup de communautés paroissiales auront célébré la vigile pascale à l’aube, à l’heure du Soleil levant : occasion de redécouvrir que le véritable Soleil levant, c’est le Christ, qui illumine et renouvelle toute chose par sa parole et son amour. N’ayons pas peur de consentir à la vérité de Pâques. C’est en fait le véritable poisson d’avril, non pas celui qui suscite un sourire bref et factice, mais celui qui offre une joie profonde, solide et durable !

Bonne fête de Pâques à tous !

Mgr Matthieu Rougé
Évêque de Nanterre