Le pape François a invité tous les fidèles à le rejoindre par le biais des médias pour un moment de prière depuis la basilique Saint-Pierre de Rome, ce vendredi 27 mars à 18h. Une initiative exceptionnelle qui sera l’occasion pour le souverain pontife de donner la bénédiction Urbi et Orbi (« à la Ville et au Monde »). Un événement historique à de nombreux égards.

Face à l’épidémie de covid-19, le pape François va poser un geste spirituel extrêmement fort en donnant une bénédiction Urbi et Orbi, « à la Ville et au Monde » ce vendredi 27 mars. À partir de 18h, le souverain pontife devrait apparaître au balcon de la basilique Saint-Pierre devant un parvis vide en raison du confinement imposé par les autorités. Mais ce vide ne sera que physique : le pape François invite chacun à « y participer par les moyens de communication », a-t-il déclaré. « Nous écouterons la Parole de Dieu, nous élèverons notre supplication, adorerons le Saint-Sacrement avec lequel, au terme de la cérémonie, je donnerai la bénédiction Urbi et Orbi, à laquelle sera jointe la possibilité de recevoir l’indulgence plénière. » Aleteia vous proposera de suivre cet évènement en direct.

Habituellement prononcée à Noël et à Pâques ainsi que lors de l’élection d’un nouveau pape, la bénédiction de ce vendredi est un signal fort envoyé au monde. Face à la pandémie du coronavirus, nous sommes appelés à répondre par « l’universalité de la prière », de la compassion et de la tendresse », martèle depuis plusieurs semaines le pape François.

« À tous ceux qui s’uniront spirituellement à ce moment de prière transmis par les médias sera concédée l’indulgence plénière selon les conditions prévues dans le récent décret de la pénitencerie apostolique « , a précisé le Bureau de presse du Saint-Siège. Daté du 19 mars, le décret prévoit notamment que cette dernière peut être accordée à tous les fidèles qui offrent un temps de prière pour « implorer du Dieu tout-puissant la cessation de l’épidémie, le soulagement de ceux qui en sont affligés et le salut éternel de ceux que le Seigneur a rappelés à Lui. »

Ce décret précise que l’indulgence plénière est accordée aux malades, au personnel de santé, aux familles des malades et à tous ceux qui, y compris par la prière, s’occupent de ces derniers. Pour bénéficier de cette indulgence ils sont normalement invités à s’unir spirituellement par le biais des médias à la célébration de la messe, la récitation du chapelet, le Chemin de Croix ou à d’autres formes de dévotion. Si cela n’est pas possible, l’Église invite « au moins » à la récitation du Credo, du Notre Père et d’une invocation à Marie en offrant cette épreuve avec la volonté de remplir les conditions habituelles le plus tôt possible.